Présentation

Association à but non lucratif reposant sur des valeurs de partage, Le PIAFF est un organisme d'intérêt général à caractère culturel et socio-éducatif. Parce que l'éducation, la solidarité et l'art constituent des bases essentielles à l'intégration et à l'épanouissement de chacun, le Rendez-Vous du Film d'Animation de Paris contribue à leur enrichissement en initiant des actions audacieuses et innovantes dans le but de favoriser le lien social à travers le prisme de la culture, étendre à tous la connaissance et contribuer à la diversification des pratiques artistiques.

 

Pour mener ces combats, le PIAFF a fait le choix du court métrage et du cinéma d'animation, un format et un art mésestimés et sous-médiatisés. Pour cela, nous multiplions l'organisation d'événements culturels gratuits au sein du 20ème arrondissement. La onzième édition, confirme que le festival est devenu l’événement incontournable du cinéma d’animation à Paris. Le rendez-vous à la fois culturel et social à ne pas manquer. En diffusant par tous les moyens la création animée contemporaine, le PIAFF met également en lumière les artistes qui la nourrisse, cherche à susciter une émulation culturelle, mais aussi à animer un réseau de métissage artistique.

 

 

 

 

 

 

 

L'appellation "cinéma d'animation" concerne toutes les techniques cinématographiques dites d’image par image, en court ou long métrage.  Depuis une vingtaine d’années, un nouveau cinéma d’animation original et moins standardisé s’est ouvert au public. Plus éclectique, il a conquis les adultes grâce à des scénarios plus étoffés, un graphisme travaillé et des techniques enrichies, mais surtout des créations plus originales, riches en émotions et en réflexions.

 

Quelques exemples de techniques du cinéma d’animation :

Dessin animé, dessin sur papier, celluloïds...

Stopmotion, manipulation d'objets 

Sable, papier découpé, pâte à modeler ou peinture

Animation en volume, 3D 

 

Voici une liste non-exhaustive des films d’animation reconnus par le public et la critique internationale :

 

Kirikou et la Sorcière de Michel Ocelot (2D),

Wallace et Gromit de Nick Park (pâte à modeler),

Les Noces Funèbres de Tim Burton (marionnettes),

L’Age de Glace des studios Dreamworks (3D),

Princesse Mononoke,

Le Voyage de Chihiro de Hayao Miyasaki,

Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet,

Persépolis de Marjane Satrapi et Vincent Parronaud,

Et notamment l’Illusionniste de Sylvain Chomet qui a reçu le 1er César 2011 du Meilleur Film d’Animation…

 Le cinéma d'animation, késako

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now